« Bébé, dis moi qui tu es »

26 Août

Aujourd’hui je me penche sur un ouvrage que j’ai retrouvé en faisant du rangement.  » Bébé dis moi qui tu es », du Docteur Philippe Grandsenne.
Et je me penche sur un passage qui s’intitule « L’amour fou », qui, quand je le relis m’émeut.

Morceau choisi :

« Votre bébé est là pour vous séduire : laissez-vous séduire ! Il a bien le droit d’avoir une mère béate. Et n’hésitez pas à le séduire ; quand on est amoureux, on vit en amoureux. Câlinez le comme vous aimeriez que tous les enfants le soient, comme vous auriez aimé l’être. Ne vous privez pas, ne le privez pas de ce qui fait le bonheur du jour. Corps à corps, coeur à coeur, peau à peau, oeil à oeil. Sans avoir peur de lui faire mal ou de le casser si vous le serrez dans vos bras : il n’est pas en cristal de Baccarat ! Faites ce dont vous avez envie, ce qui n’est d’ailleurs pas si facile. On vous a si souvent répété : « Si tu ne le prends pas dans tes bras, tu lui donnes de mauvaises habitudes » que vous n’êtes pas à l’aise dans vos réactions. Si vous faites ce qui lui est agréable – le prendre quand il pleure – , vous vous sentez mal ; et si vous faites ce qui lui est désagréable – ne pas le prendre -, vous vous sentez mal de l’entendre pleurer. […]. Et puis, à quel titre devriez-vous ne pas tout faire pour le consler ? Je n’hésite pas à faire l’éloge de la caresse, qui apporte le bonheur. […] . Et cela rend heureux, c’est cela seul qui compte.Et sachez que plus vous le consolerez dans ses cent premiers jours, considérés comme le premier pic des cris de bébés, moins le deuxième pic de cris, au quatrième trimestre, sera intense et prolongé. »

Cet extrait est surtout destiné aux mamans à en devenir, futures mamans, et maman de tout petit bébé.

Il   me parle car moi aussi j’ai eu le droit à un tas de réflexion lorsque Nathan était petit. « Tu le prend trop souvent, laisse le pleurer », sous quel pretexte doit on critiquer une mère qui subvient aux besoin émotionels de son bébé ? Ou encore « il dort entre vous ???!!!!. Mon dieu mais la mauvaise habitude…vous aller le payer quand il faudra le mettre dans sa chambre » – Je bondis – Nathan dormait dans un berceau à côté de nous, mais souvent aussi entre nous deux, notamment quand il avait ses colliques et qu’il hurlait de douleur. Si je vois que la seule chose qui soulage mon bébé et de caresser son ventre entouré de ses parents, je fais. Il faut s’écouter. Je crois que c’est la chose la plus importante. Portez votre enfant en écharpe pour étendre votre linge, et ne pensons pas aux gens qui pensent que « tu le colles trop ». A ces gens dites leur merde. Chacun fait comme bon lui semble. Allez voir votre petit bébé si il pleure et câliner le, si vous en avez envie et si c’est la seule chose qui peut l’apaiser. Ne le faites pas passer de bras en bras si vous en avez pas envie, dites non et ne vous obligez pas à faire plaisir à Tata Yvette.
N’ecoutez pas toujours les gens qui disent « Tu sais, selon mon expérience fais comme çi ». Chaque Maman doit faire son expèrience, et chaque mère ressent la maternité à sa façon.
Ce billet s’adresse surtout aux femmes enceintes, ou aux futures femmes enceintes, ou aux mamans de tout petits nourissons à qui on « critique » leur façon de faire. Suivez votre instincts, et vos envies. Faites ce qui vous sembles bon pour votre bébé, faites les choses naturellement.

Desfois, quand on vient d’être maman, on est en proie aux doutes. La fatigue aidant, on se dit « est-ce que je fais les bonnes choses ? », « est ce que je vais en faire un enfant capricieux ? », « Suis-je à la hauteur ? « . Ces questions je me les suis souvent posées et je me les poses toujours. Dites vous que ce que vous faites est le meilleur pour votre bébé, quoi qu’il arrive vous saurez en prendre soin, et il vous aimera autant que vous l’aimez. N’oublions pas que dans les premiers mois, un bébé à beaucoup besoin de ses parents. Et si vous jugez que dormir avec lui est bon pour lui, faites le. Et les nouveaux parents, ou parents à en devenir, ne vous gênez pas, et ne soyez pas hésitants face à l’institance des gens. « Il pleure, laisse le pleurer »« Et bien non, il pleure je vais le rassurer, point barre ». Osez, car moi je l’ai pas toujours faits et après je l’ai regretté.

C’était ma seconde participation aux Vendredis Intellos !


Rendez-vous sur Hellocoton !

24 Réponses to “« Bébé, dis moi qui tu es »”

  1. La vie réelle d'une Simsfamily 26 août 2011 à 07:11 #

    Comme je te comprends !!, pour ma fille, elle dormait avec nous pendant un mois et demi et on était pas mal critiqué (enfin surtout de mon père) soit disant que j’allais l’habituer et qu’après elle ne dormirait plus dans son lit … Bah au bout d’un mois et demi, d’elle-même elle n’a plus eu envie de dormir avec nous.
    L’avantage d’avoir déménagé c’est que je n’ai plus les parents sur le dos pour me dire ce que je suis sensée faire. Du coup mon fils a plein de bisous et de calins et depuis deux semaines il dort dans son lit tout seul !

    • ladyandbaby 26 août 2011 à 07:15 #

      Merci pour ton témoignage ! Nathan aussi dés qu’il a fait ses nuits a dormi dans son lit, je l’ai habitué avec les siestes etc !

  2. La Fée Passie 26 août 2011 à 07:13 #

    Jolie participation ! Elle pourra dédramatiser la situation pour pas mal d’entre nous (moi la première) ! Bises !

  3. sandra10284 26 août 2011 à 07:15 #

    Super billet !!
    T’aurais pas pu l’écrire y’a 4 mois ?? lol Ça aurait servi à rien y’a 4 mois j’avais pas le temps de surfer !😉

  4. Gwendolune 26 août 2011 à 07:26 #

    Je ne sais pas si tu as lu cet ouvrage de Philippe Grandsenne en entier….. Sorti de son contexte, tu as interprété cet extrait exactement à l’opposé de son sens initial…… N’y vois aucune méchanceté de ma part, c’est simplement que les ouvrages de ce monsieur sont anti-maternage, anti-cododo et anti-allaitement-long, je ne voudrais pas que les lectrices de ce billet se ruent dessus en pensant trouver quelque chose et rencontre dans les textes de ce pédiatre l’exact opposé de ce qu’elles recherchent. Cet auteur qui semble dire dans cet extrait « faîtes comme vous le sentez, et surtout faîtes fi des critiques de votre entourage » n’est pas3 le dernier à critiquer les pratiques des parents qu’il conseille….. dans ses livres comme dans ses consultations…… Donc attention aux déceptions!

    • ladyandbaby 26 août 2011 à 07:30 #

      Merci Gwendolune pour ta précision ! En effet ce livre, je n’ai lu que des extraits, selon les chapitres qui m’ont donnés envie et au moment où j’en avais besoin. Je n’y vois aucune méchanceté et je te remercie de nous avoir éclairé !

  5. marie 26 août 2011 à 08:09 #

    joli billet!

    Il rejoins un peu le mien je trouve.

    Moi aussi, quand mon fils pleurait (le plus gros demandeur de calin comparé à sa soeur), on me disait, il va attraper des coliques de bras, sous entendu je le porte trop, il va avoir du vice…

    • La vie réelle d'une Simsfamily 26 août 2011 à 08:35 #

      des coliques de bras ??? Pfff n’importe quoi !! Genre bientot si les bébés ont des RGO c’est parce qu’on les materne de trop.
      On devrait les mettre à l’école dès la naissance tiens !

      Mais bon je me retrouve dans tes enfants ! Moi aussi mon fils est beaucoup plus demandeur de calin par rapport à sa soeur !

  6. geekmama1 26 août 2011 à 08:49 #

    mais + 10000000000000000000 quoi !

    faut se mettre à la place des enfants un peu : imaginons que l’on est extrèmement triste, et personne ne vient vous voir, ou pire, on vous dit que c’est n’importe quoi …je suis pas sure que ca ferait plaisir !

    Imagine, vous appeler quelqu’un, et que cette personne, même si elle est à coté de vous, ne se retourne pas pour vous porter de l’attention…

    Je pense qu’il quand même se mettre à la place de l’enfant, s’il exprime un besoin, le minimum, c’est de l’ecouter et de prendre soin de lui…

    • La vie réelle d'une Simsfamily 26 août 2011 à 09:03 #

      La SF pour ma fille nous disait un truc tout bête : « imaginez un peu : vous vivez dans un cocon douillet pendant 9 mois avec plein de bruits, les battements de coeur de maman, sa voix, les voix des gens, la musique … et d’un seul coup, vous vous retrouvez dans un univers froid, où il faut respirer et dans une chambre toute noire tout silencieuse et à l’autre bout du seul repère qu’on a notre maman. Il faut pas s’étonner qu’on pleure »
      Et ben elle avait pas tort !

  7. tayiam 26 août 2011 à 09:01 #

    Comme je me reconnais dans ton billet, moi qui me pose mille questions pour savoir si je passe le pas d’arrêter la pilule.🙂 C’est un billet tout fait pour moi !😀

    Tu as entièrement raison : faisons avec nos enfants comme nous le sentons ! Une vie, on en n’a qu’une et le bonheur est une denrée bien trop précieuse pour la gaspiller.

    • La vie réelle d'une Simsfamily 26 août 2011 à 10:41 #

      Personnellement, je n’étais pas rassurée à l’idée d’arrêter la pilule et de plonger vers le grand inconnu de la grossesse, l’accouchement et surtout l’éducation et tout et tout !
      Maintenant maman de deux enfants, je ne peux que te le conseiller ! Il n’y a rien de plus beau que le premier regard échangé, le premier sourire ou le premier rire ! Et la deuxième fois, c’est tout autant une découverte !!!

  8. Chocophile 26 août 2011 à 17:05 #

    j’ai eu droit à « laisse la pleurer », « tu la prends trop dans les bras » « tu la couves trop » et j’en passe! J’ai eu très souvent envie de dire MERDE je l’aime ma fille un point c’est tout!

  9. unemamancreative 26 août 2011 à 20:01 #

    je plussoie à 200 %, j’ai le livre dans ma biblio et l’ai beaucoup feuilleté pendant les premières semaines de mini one..
    Pour les calins, le portage et l’amour qui degouline je suis pour et ça se ressent sur mon bébé qui est aussi zen qu’un moine bouddhiste ;))
    Bises miss lady

  10. ladyandbaby 26 août 2011 à 20:35 #

    Merci à tout le monde pour vos témoignages !! Je m’enrichit de vous chaque jours🙂

  11. mmedejantee 28 août 2011 à 19:05 #

    Merci de ta contribution!!! Ce bouquin me tente vraiment!!! Un tel appel, et d’un pédiatre, à se faire confiance et à succomber aux sollicitations de notre petit j’adore!!!
    Et si nous faisions une génération de bébés consolés!!!???
    Allez, à lundi pour le débriefing!!

    • ladyandbaby 28 août 2011 à 19:26 #

      Derien c’est un vrai plaisir que de faire fumer mes petits neurones!! A Lundi !!

  12. Sophia 29 août 2011 à 14:20 #

    « A ces gens dites leur merde. »

    C’est mon profil FB, j’adore.

    Très bel article! Juste, clair! C’est moi ou la maternité est en pleine révolution?

    • ladyandbaby 29 août 2011 à 18:18 #

      Je pense aussi !! Rebellons nous ! On ne dit jamais assez aux gens ce que l’on pense !! Souvent j’ai envoyé de répondre aux gens mais j’ose pas !

  13. Sophia 29 août 2011 à 15:08 #

    J’ai oublié de dire que j’ai aussi beaucoup aimé ce livre. J’ai d’ailleurs été étonné de voir une critique négative d’une internaute à propos du passage sur l’allaitement. Tu en penses quoi?

    • ladyandbaby 29 août 2011 à 18:16 #

      Salut Sophia🙂 Merci pour ton commentaire, et bien je n’ai pas lu le livre en entier, juste quelques passages !

  14. Sophia 29 août 2011 à 23:40 #

    Rebonjour Ladyandbaby,

    Je t’envoie donc ce fameux lien et tu me diras ce que tu en penses:
    http://leplaisirdallaiter.forumactif.com/t1870-coup-de-gueule-bebe-dis-moi-qui-tu-es

    Pffff je suis dégoutée, j’avais commandé un bouquin qui me paraissait bien, et puis en fait, pour pas changer, c’est un concentré d’anneries…
    Déjà le gars il commence en disant que l’accouchement doit absolument être suivi par des medecins, dans un cadre médicalisé, et que ceux qui disent le contraire sont des fous dangereux.
    Et alors sur l’allaitement….
    Citation:
    Si vous choisissez de donner le sein parce que vous en avez envie, sachez que vous aller pouvoir en retirer des joies intenses, même si au début il peut y avoir quelques jours difficiles.
    Il n’y a pas de durée minimum d’allaitement au sein, mais est-il bien justifié de vous lancer dans l’allaitement si vous devez sevrer votre bébé avant un mois ?
    … (lire la suite dans le blog)

    ……………………………

    J’ai personnellement lu le livre en entier et je l’ai trouvé rempli de bons conseils. Je n’y connais rien en allaitement, mais il me semble que Philippe G. essaye justement de faire un compromis entre les allaitantes, celles qui font les deux et les biberons. Il met l’accent sur l’instinct que l’on développe avec bébé et justement il dit de ne se fie qu’à nous. C’est un bon bouquin, un que les papas devraient lire aussi.
    Merci en tous cas d’avoir écrit un petit extrait qui m’a replongée dedans.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :